L'Agasef, Association de Gestion de l'Action Sociale des Ensembles Familiaux, est une association loi 1901 du secteur social.
Notre activité est répartie en 3 pôles : Prévention, Insertion et Protection de l'Enfance

Siège Social : 15 rue Léon Blum
42000 SAINT-ETIENNE

tél : 04 77 32 51 73
siege-social@agasef.fr

Prévention, Insertion et Protection de l'Enfance
  • 3 Pôles d'activités

  • Pôle Prévention

    Pôle Prévention

    Le pôle Prévention de l'AGASEF est joignable au 04 77 32 51 73 et répond aux missions de :

    • Prévention Spécialisée sur les territoires de la Ricamarie, Le Chambon-Feugerolles et St-Etienne Nord-Ouest,
    • Médiation Educative et Sociale sur les communes de St-Jean Bonnefonds, Roche la Molière, Sorbiers, St-Priest en Jarez , la Talaudière, St Just St Rambert et Montbrison
    • Expo "Ensemble, Parlons-en !" 
    • Cellule d'écoute et d'accompagnement des familles dans le cadre de la prévention de la radicalisation
       
      Plus d'Infos
    Pôle Protection de l'Enfance

    Pôle Protection de l'Enfance

    Le pôle Protection de l'Enfance de l'AGASEF situé dans le quartier de Bellevue est joignable au 04 77 81 15 80 et est constitué des services répondant aux missions de :

    • Aide Educative à Domicile (AED) et Aide Educative en Milieu Ouvert (AEMO),
    • AED-AEMO Soutien Familial de Proximité avec Hébergement,
    • Réparation Pénale
    plus d'infos
    Pôle Insertion

    Pôle Insertion

    Le pôle Insertion de l'AGASEF situé au rez de chaussée de la Rue Léon Blum est joignable au 04 77 33 82 52 et est constitué des services répondant aux missions de :

    • Référent de parcours confiée par le Conseil Déparemental de la Loire,
    • d'Accompagnement social individualisé confiée par le Conseil Départemental de la Loire,
    • Médiation locative confiée par un bailleur social NEOLIA
    Plus d'Infos


    De quoi le développement de la médiation éducative et sociale est-il l?expression ?

    Depuis 2011, l’équipe de l’AGASEF travaille avec les maires au développement d’une action particulière que nous avons ensemble dénommée : la médiation éducative et sociale.

    Dans un premier temps, cette action a été expérimentale et mise en œuvre sur les territoires de 4 communes de la couronne stéphanoise – Saint Jean Bonnefonds, Sorbiers, Saint Priest en Jarez et Roche la Molière.

    Peu à peu, la médiation éducative et sociale s’est développée sur la commune de Montbrison en 2017, La Talaudière début 2018 et Saint Just Saint Rambert fin 2018.

    D’expérimentale, la médiation éducative et sociale tend peu à peu à s’inscrire dans les interstices des politiques publiques municipales.

    Dès lors, nous pouvons nous interroger : De quoi le développement de la médiation éducative et sociale est-il l’expression ?

    Les enjeux de cohésion sociale, s’ils sont prégnants sur les territoires sur lesquels se développent les replis identitaires et communautaristes, n’en sont pas moins réels sur les territoires des communes où vivent les habitants issus des classes sociales moyennes et supérieures. La solidification du lien social entre les habitants et entre les habitants et les institutions, ainsi que le renforcement des espaces de socialisation des jeunes sont des besoins auxquels les équipes municipales ont bien compris qu’il leur fallait apporter des réponses.

    De plus, les préoccupations économiques et culturelles des habitants des zones rurales et péri urbaines qui ont été fortement mises en exergue ces derniers mois sont, là encore, l’une des préoccupations des élus.

    Enfin, la tranquillisation de l’espace public demeure une priorité des politiques municipales parce qu’au-delà d’une politique sécuritaire, cet aspect a aussi des répercussions sur la valeur du patrimoine immobilier des habitants et donc sur l’attractivité de la commune.

    Il est bien évident que ce n’est pas l’action de médiation éducative et sociale qui peut résoudre, à elle seule, l’ensemble de ces difficultés. Ce n’est pas si simple !!!

    Cependant, les équipes de médiateurs de l’AGASEF ont des capacités qui leur permettent de créer sur les territoires des coopérations entre les acteurs qui renforcent le lien social.

    Il s’agit peut-être :

    • d’être en capacité de modifier son point de vue en écoutant les besoins des élus, des habitants et des acteurs du territoire,
    • d’aller se confronter aux jeunes et habitants présents dans l’espace public,
    • de faire un pas de côté par rapport à nos pratiques pour mettre en place des actions sur mesure,
    • de prendre le risque de lancer des actions inédites,
    • d’être présents auprès des habitants pour les accompagner vers les acteurs compétents,
    • de gérer les tensions et les conflits entre les personnes,
    • de partager avec les partenaires certains savoir-faire,
    • d’aider les élus à construire des réponses aux besoins identifiés de leur jeunesse.

    La manière de s’y prendre du médiateur est essentielle. Il s’agit d’un métier construit à partir d’un diplôme du travail social et fondé sur un engagement.

    Si le développement de la médiation éducative et sociale est l’expression des difficultés émergentes de notre société, il est aussi l’expression de l’engagement collectif des élus, des professionnels, des partenaires et des habitants, de vouloir faire les choses ensemble sans laisser des gens sur le côté.

    Un clip pour les rencontres de la Laïcité

     


    Les Rencontres de la Laïcité est un projet mené sur la ville du Chambon Feugerolles. Avec ses partenaires, entre autres l’AGASEF, l’Espace Jeunesse ou encore le Lycée Adrien Testud, la ville a tenté de provoquer la réflexion sur la notion de Laïcité, un des piliers de notre République. Maelys, 15 ans, Lucie, 12 ans, Guillaume, 16 ans et Merwan, 15 ans, ont fait parti d’un groupe qui, durant le vacances de la Toussaint 2018, ont mené un projet autour de la chanson, la vidéo et de la collecte de paroles et témoignages, accompagnés de l’intervenant William Hilali.

    Un clip a été réalisé, dont l’objectif était de promouvoir la laïcité et les valeurs de la République. La valeur « Laïcité » a été travaillée, débattue, réfléchie puis mise en mots et en musique par ce groupe de jeunes mais également d’adultes du Chambon-Feugerolles.

    Le clip réalisé est un outil, utilisable par tous, pour promouvoir le bien vivre ensemble. Ces rencontres ont aussi permis de créer des supports locaux abordant la question du vivre ensemble, qui sont plus facilement diffusables et mobilisant pour notre territoire. Le collège Massenet Fourneyron et la STAS ont déjà demandé la possibilité d’utiliser ces outils comme support d’échanges autour de la laïcité. Une continuité du projet est prévue sur 2019 en partenariat avec la STAS, l’enjeu est de diffuser ces supports locaux de sensibilisation et de continuer à mettre en place des temps d’échanges sur la laïcité. 

     

    Dernière Etape

    Dans le cadre de notre implication sur le territoire et du partenariat local, Loire Service Environnement (L.S.E.) travaille sur un projet de mutualisation de postes avec le Centre Social Sisley et le Centre Social la Maison du Crêt de Roc. En effet, ces deux dernières structures ont été, comme nous, confrontées à l’arrêt des Contrats Uniques d’Insertion – Contrats d’Accompagnent à l’Emploi en 2018.

    Elles se retrouvent aujourd’hui dans une situation économique compliquée pour répondre à leurs différents engagements et notamment aux Marchés publics adaptés de la Ville de Saint-Etienne notifiés en mars 2018.

    Ce nouveau partenariat vise le développement d’une coopération entre nous et ces deux structures dans le but d’articuler les savoir-faire des acteurs et de développer une nouvelle offre de services commune apportant une plus-value sur le territoire en termes d’insertion par l’activité économique.

    Grâce à notre agrément Structure d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE) qui nous permet de recruter des salariés dans le cadre de CDDI, nous porterons l’ensemble des postes en insertion. Nous aurons la charge administrative des contrats de travail (déclaration préalable à l’embauche, médecine du travail, fiches de paie, gestion des congés). Nous aurons également en charge l’accompagnement socio-professionnel des salariés en insertion affectés aux structures. En termes d’encadrement technique, chaque structure sera responsable de son encadrement.
     

    Une convention de mise à disposition devrait être signée entre nous et chacune des deux autres structures. Cette convention régira les liens entre nous. En termes de postes demandés, L.S.E. recruterait 4 nouveaux postes : 3 postes pour le Centre Social Sisley et 1  poste pour le Centre Social Maison du Crêt de Roc.

    Nous sommes aujourd’hui dans l’attente de l’accord définitif de la DIRECCTE pour finaliser ce nouveau partenariat.

     

    Départ en retraite de Mr GOMEZ

    Les éducateurs du service de réparation pénale pour mineurs  de l'AGASEF ont salué ce vendredi 3 mai le départ en retraite de Mr GOMEZ responsable d'Emmaüs Loire.

     

    Ce fut l'occasion de le remercier chaleureusement pour son engagement à nos côtés depuis de nombreuses années.

     

    Soulignons que la réussite des mesures de réparation pénale est grandement liée à l'implication de ces associations partenaires qui accueillent les mineurs dans le cadre de l'activité.

     

    Parce qu'elle oblige le jeune à nouer des liens avec d'autres, cette activité est un moment fort de l'accompagnement qui dure, au total, quatre mois. 

    Si les associations à but caritatif sont régulièrement sollicitées, le service tisse également du partenariat avec les associations culturelles ou sportives.

     

    L'expérience de chacun est facteur d'apprentissage pour le groupe...

    Les accompagnements collectifs sont une autre facette de l’intervention sur le terrain des référents de parcours. L’objectif de ces accompagnements est de réunir des bénéficiaires autour d’un moment convivial (petit déjeuner).

     

     Les accompagnements collectifs sont menés sur deux secteurs d’intervention des référents: le secteur de Châteaucreux et le secteur de Bellevue. L’intervention est adaptée aux envies et aux besoins du groupe. Les groupes réunissent des personnes possédant des parcours différents et variés.

     

     

    L’expérience de chacun est facteur d’apprentissage pour le groupe...

     

    Les accompagnements collectifs sont basés sur le principe de la libre adhésion au groupe. Ainsi, pour animer  les séances  les référents peuvent  utiliser différentes techniques d’animation. Les thèmes abordés sont divers et variés. Lien social, échanges et convivialité sont les valeurs essentielles de ces groupes.

  • L'Agasef en quelques mots...



  • Médiathèque